La Forge

On migre ce weekend les enfants ! Smile switch de forum donc à partir de vendredi 03/05 => <a href="http://laforgedenorrath.fr/forums/">nouveau fofo</a>

    [Présentation] Yboacan

    Partagez
    avatar
    Tybalbulba

    Masculin Messages : 96
    Date d'inscription : 31/12/2013

    [Présentation] Yboacan

    Message par Tybalbulba le Mar 31 Déc - 17:54

    Bonjour à toutes et à tous !

    Je me nomme Yboacan, un nordiste de 31 ans farouchement enthousiaste quant à l'arrivée prochaine d'EQNL  Smile 
    EQNL représente, pour tout dire, un fantasme vidéoludique qui me démange depuis longtemps déjà et dont je doutais qu'il se concrétise un jour

    Voilà pourquoi, après m'être renseigné sur le contenu de ce jeu - autant que faire se peut - j'ai investi dans un trailblazer pack et me retrouve à la recherche de francophones sympathiques et bien décidés à pétrir chaleureusement les terres de Norrath !

    J'ai dans les recoins de ma caboche un bon paquet d'univers ou d'échantillons d'univers, d'histoires médiévales-fantastiques qui y prennent part et que je couche sur papier dans l'espoir d'un jour les faire publier

    EQNL semble me permettre simplement de construire, parcourir et partager ces univers et les personnages qui les peuplent à travers un support différent que celui du roman, et le tout en s'amusant !

    Ca peut constituer par ailleurs mon principal apport à La Forge, avec mon temps de jeu qui dépend bien évidemment de l'ambiance au sein de la guilde
    Meilleure est l'ambiance et plus étendu est mon temps de jeu

    J'apprécie tout autant le travail en groupe qu'individuel, le partage d'idées et de projets, que la création en solo

    J'ai plusieurs expériences de responsable au sein de diverses guildes, dont une au sein de la Morag-Tong, guilde de taille moyenne qui a eu sa petite notoriété sur Wow grâce à la bonne ambiance qui y régnait et qui était particulièrement visible sur les champs de bataille  Smile 
    Ca m'a permis de mettre en pratique mon sens de la diplomatie, de la responsabilité, de l'organisation et de la gaudriole durant quelques années

    J'ai parcouru ensuite plusieurs MMorpg, en retrouvant difficilement le bon esprit qui m'a fait passer de si bons moments ( du temps ou WoW permettait de s'amuser )

    Car à vrai dire, le jeu est parfois bien moins important dans la prise de plaisir que les personnes avec qui l'on partage le jeu

    J'apprécie donc aussi le fait que La Forge souhaite rester mesurée dans ses effectifs, pour la simple raison qu'on ne peut pas réellement prendre du bon temps ensemble au sein d'une guilde dont les effectifs changent constamment pour une raison ou une autre

    J'espère donc avoir l'opportunité de parcourir EQNL avec un groupe motivé, imaginatif et souriant, ce qui semble être le cas avec La Forge

    Je suis bien évidemment ouvert à vos questions

    Invité
    Invité

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Invité le Mer 1 Jan - 0:13

    Salut et bienvenue, te présentation semble complète donc aucune question. ^^
    Je suis juste un peu curieux en ce qui concerne tes scénarios, j'aimerais avoir un aperçu de tes talents si c'est possible. ^^
    Et je vote pour t'inclure dans la guilde, d'ailleurs je te passe membre de ce pas.
    avatar
    sourions

    Masculin Messages : 85
    Date d'inscription : 29/11/2013

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par sourions le Mer 1 Jan - 18:50

    Yboacan a écrit:Car à vrai dire, le jeu est parfois bien moins important dans la prise de plaisir que les personnes avec qui l'on partage le jeu

    Tout à fait Very Happy
    Ce qu'il reste dans nos coeurs après la disparition de ces univers de pixel éphémères, c'est ces rencontres & ces moment partagés ^-^.

    Bien le bonjour & bienvenue Very Happy
    avatar
    Tybalbulba

    Masculin Messages : 96
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Tybalbulba le Mer 1 Jan - 21:36

    Et bien ma foi, merci pour l'accueil  Very Happy 


    A titre d'exemple de scénario, je poste un petit passage d'une nouvelle avec laquelle je m'amuse en ce moment
    Bon je ne suis ni Frank Herbert, ni G.R.R Martin, mais je ne baisse pas les bras  tongue 

    Des rumeurs grandissantes circulent à la cour de son Altesse Aélion. Celles-ci laissent à penser qu'une fillette nommée Amyria serait dotée d'une voix particulière, dont le timbre aurait des vertus hypnotiques puissantes. Cette rumeur est aussi arrivée aux oreilles des maitres du songe, ordre secret de manipulateurs d'exceptions, qui modèle la réalité des hommes en influençant leur subjectivité. Aélion cherchant à anéantir les maitres du songes, il envoie son plus compétent sénéchal en personne,Yboacan, pour lui ramener la fillette avant que les maitres du songe ne l'utilisent, persuadés que ces derniers veulent voir son empire anéanti. De plus Yboacan est au courant de faits qui pourraient ébranler profondément le règne d'Aélion, voilà pourquoi entre autre c'est lui qu'à choisi son Altesse pour aller chercher cette fillette au bout du monde : une bonne manière de l'éloigner de la cour
    La scénette prend pied aux abords de la plaine d'Ulmyr, ancien lac salé asséché par la construction de la cité-barrage d' Eïolon il y a un bon millénaire de cela. La caravane d'Yboacan est forcée par des concours de circonstances plutôt étranges à la traversée de ce désert gigantesque. De vieilles histoires consignées par la guilde des scribes racontent que le désert à été dompté par quelques hommes dont les descendants y résident à l'heure actuelle, dans la cité sans nom du coeur d'Ulmyr.


    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Le désert d’Ulmyr.
    Toute une géographie de désespoir à parcourir. Un plateau salé de milliions de kilomètres carré, qui n’offre comme soulagement que le mirage oscillant d’un horizon idéal sous trente-mille lux, le vent hurlant qui vous cuit la peau au gros sel, et pas un seul arbre, nul massif dont le ventre creux pourrait abriter les voyageurs en peine. Yboacan, le visage penché et le regard sans attache, fait craquer sous sa botte une arrête de ce sel compact sur lequel la caravane va devoir se trainer, perdre son eau et ce qui lui reste d’optimisme.
    Impossible de voyager le jour évidemment, mais avancer de nuit, balloté par les rafales incessantes de ce vent carnassier qui vous entrave pour vous soulever l’instant d’après, abrasant le moindre relief qui ose défier l’horizontalité du désert… non, ils n’atteindront jamais la cité-barrage d’Eïolon.
    La dérive dans un paysage sans relief aucun, la soif, le découragement puis l’abandon… l’agonie…
    La mort lente
    Voilà ce qui l’attendait, lui et la caravane qu’il dirigeait
    Yboacan se souvint vaguement d’une histoire à propos du plateau  d’Ulmyr. La guilde des conteurs d’Ashtaz maintenait en vie le mythe d’habitants du désert, dont la cité s’enroulerait sur les parois d’un puit gigantesque creusé avant l’asséchement total du plateau d’Ulmyr par l’édification de la cité-barrage d’Eïolon.
    Foutaises évidemment.
    Yboacan n’était pas dupe des raconteurs d’histoires. Ils n’étaient là que pour le divertissement des puissants et pour maintenir intacte la docilité de la populace en servant d’exutoire à la misère de son labeur. La légèreté de paroles habilement assemblées constitue souvent une chaine bien plus solide que le froid et lourd métal. Les carcans les plus efficaces sont rarement visibles et les prisons dont on ne peut définir  les murs sont assurées de maintenir leurs détenus captifs.
    Pourtant l’envie d’y croire, à ces fariboles désertiques, à ces êtres chevauchant des lézards et qui discutent librement avec le vent, à cette oasis d’humanité qui aurait dompté la désolation d’Ulmyr ; ces histoires permettraient peut-être  à la caravane de conserver un espoir de survie quand les outres commenceraient à sonner creux, qu’elles se dégonfleraient invariablement par la soif.
    L’espoir est une denrée rare dans un désert, et peut mettre en échec la fatigue la plus épaisse.
    Yboacan appela son scribe d’un claquement de doigt et celui-ci accouru à petits pas pressés
    — Melkhi, que sais-tu des ulmyrites ?
    — Les habitants du désert, maitre. Ce sont des  dresseurs de lézards, ils sont vêtus de blanc pour qu’on ne les distingue pas, tirent de leurs Khûds des mélodies complexes et entêtantes qui leur permettent de dialoguer avec Shalaïr, leur dieu du vent,ils se terrent dans la cité sans nom du cœur d’Ulmyr qui abrite de l’eau douce en quantité en tant qu’elle ne serait en réalité qu’un ancien et gigantesque puit aux parois creusées d’innombrables habitats. Philosophes, poètes, guerriers, ils apprécieraient particulièrement…
    — Assez de balivernes, coupa Yboacan. Tu vas ordonner à ton collège de scribes de répandre ce conte dans la caravane. Qu’ils y mettent tout leur talent. Et fais appeler Amyria et son père.
    — Certainement maitre.
    Des philosophes et des poètes…pensa Yboacan. Des rêves pour somnambules… Et plus enchanteur le songe, plus profond le sommeil, plus l’endormi continue de marcher.
    Le sénéchal observa à nouveau l’étendue aveuglante de blancheur qui lui faisait face et serra les dents. Son service auprès de son Altesse devait prendre fin dans moins d’une année, et cette dernière mission ressemblait farouchement à une révocation dissimulée. Envoyer tout un contingent à l’autre bout du monde pour ramener une fillette dont la voix aurait des vertus miraculeuses… L’attentat qui coule le vaisseau sensé ramener le précieux cadeau… Les rumeurs qui circulent à propos d’un maitre du songe infiltré dans la caravane… Tout ça n’allait pas de soi. Se pourrait-il que son Altesse veuille non-pas qu’on lui offre la fillette en cadeau, mais plutôt qu’on lui délivre son cadavre et celui de son plus fidèle sénéchal ?
    Yboacan fût tiré de ses considérations par un toussotement derrière lui. Le scribe annonça :
    — Maitre, mademoiselle Amyria et son père.
    — Bien, disposez.
    Le sénéchal se tourna et posa son regard sur la fillette, puis sur son père qui se tenait derrière elle, les mains sur ses frêles épaules comme pour la protéger du regard froid d’Yboacan. Le père lui rendit son regard avec aplomb. Quatre gardes les encerclaient.
    — Nous ne nous sommes pas encore rencontrés. Je me nomme Yboacan d’ Astrée, sénéchal de son altesse…
    — Je sais qui vous êtes, l’interrompit le père, le regard toujours fixé dans celui du militaire. Les sillons des champs d’Arvograd  savent aussi qui vous êtes, pour les avoir fertilisé avec d’innombrables cadavres. Les mères D’Erberost savent qui vous êtes, pour avoir fait tuer leurs maris et leurs fils dans le siège du défilé de Khrön. Tous les morts ou presque de ce demi-siècle savent qui vous êtes. Vous touchez à ma fille vous êtes mort : maintenant vous savez qui je suis.
    Aucune violence dans le ton, nul cillement ne trahit la peur que ressentait le père de la fillette. Yboacan jaugea l’homme sans faire un seul mouvement et ne releva pas les accusations froides à son encontre. Après tout, elles étaient justes. Et bien que lassé par une vie de guerre, un sénéchal n’a pas de comptes à rendre à un simple agriculteur d’une province aussi périphérique à l’empire que celle d’Aaltaar.
    — Vous savez. Fort bien. Laissez-moi vous apprendre quelquechose que vous ne savez pas. Son altesse m’a envoyé pour lui ramener votre fillette vivante. Elle n’est pas grand-chose à mes yeux, et vous, vous n’êtes rien. Mon talent pour abréger la vie des autres tient surtout au fait que je veuille conserver la mienne et celles de mes soldats. Ce désert que vous voyez derrière moi n’est pas le genre d’ennemi qu’on peut vaincre. Nous allons alléger la caravane au maximum pour rester mobile. Moins de soldats, moins d’armes. Sachez simplement ceci : essayez de vous enfuir  avec votre fille et vous mourrez tous deux dans cette désolation qui nous attend. Puis je mourrai à mon tour sous la hache du bourreau et ça, ça n’arrivera pas. Vous pensez savoir qui je suis et peu importe que vous ayez raison ou non. Je vais plutôt vous dire ce que je suis. Je suis vote seule option de survie.

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


    EQNL me permettrait de construire la cité-barrage d'Eïolon et/ou la cité-puit d'Ulmyr.
    Si j'ai les ressources et le temps pour m'y mettre évidemment   
    J'ai plusieurs idées là-dessus, mais les possibilités sont tellement nombreuses que je peine à définir une fois pour toute la forme qu'elles pourraient prendre.
    Je vais essayer de m'atteler à des plans pour mettre cela au propre
    avatar
    Deipher

    Masculin Messages : 389
    Date d'inscription : 25/11/2013
    Age : 38
    Localisation : Belgique [Région de Charleroi]

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Deipher le Jeu 2 Jan - 8:32

    Belle présentation et très beau scénario Smile
    Je te souhaite bienvenue parmi nous.

    J'ai vraiment hate de voir la diversité des outils que SoE nous mettra à disposition concernant l'emergent AI et tout ca. Avec un scénariste comme toi il y a moyen de bien s'éclater in game Smile

    avatar
    Ahnzul

    Masculin Messages : 642
    Date d'inscription : 16/11/2013

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Ahnzul le Jeu 2 Jan - 11:10

    Bienvenue à toi Smile
    Jolie plume et projet sympa Smile (si tu veux tu pourra détailler tout ça dans un sujet dédié dans la partie projet Smile )
    Yboacan a écrit:
    Car à vrai dire, le jeu est parfois bien moins important dans la prise de plaisir que les personnes avec qui l'on partage le jeu
    Happy

    Je n'aurai pas dit mieux Smile


    Dernière édition par Ahnzul le Jeu 2 Jan - 11:17, édité 1 fois
    avatar
    Dackeyras

    Masculin Messages : 207
    Date d'inscription : 27/11/2013

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Dackeyras le Jeu 2 Jan - 11:14

    Salut Salut ^^

    Je ne peux que plussoiyer  Rolling Eyes (auncune idée de comment ecrire ca  lol! )

    Bienvenue chez toi Very Happy nous manquions d'un scénariste, ce qui n'est maintenant plus le cas  cheers
    avatar
    Shaoo

    Masculin Messages : 128
    Date d'inscription : 27/12/2013
    Age : 46
    Localisation : Nantes

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Shaoo le Jeu 2 Jan - 12:00

    Cher Tybalbulba, ami des mots ...

    Je t'encourage dans ta démarche, des Frank Herbert ou G.R.R Martin existant déjà de toutes façon, tu as tout à y gagner à être toi-même,   study  king 
    Soit le bienvenu, si tu décides un jour de nous rejoindre,  Smile
    avatar
    Ahnzul

    Masculin Messages : 642
    Date d'inscription : 16/11/2013

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Ahnzul le Jeu 2 Jan - 14:10

    Pitite question

    Je me nomme Yboacan

    Yboacan ou Tybalbulba du coup ? :p
    avatar
    Dackeyras

    Masculin Messages : 207
    Date d'inscription : 27/11/2013

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Dackeyras le Jeu 2 Jan - 14:24

    Je me posais la même question  lol! 
    avatar
    Deipher

    Masculin Messages : 389
    Date d'inscription : 25/11/2013
    Age : 38
    Localisation : Belgique [Région de Charleroi]

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Deipher le Jeu 2 Jan - 14:27

    Il s'appelle peut etre Yboacan Tybalbulba Smile
    avatar
    Tybalbulba

    Masculin Messages : 96
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Tybalbulba le Jeu 2 Jan - 14:38

    Merci pour vos encouragements  Smile 

    En effet, je me demande bien dans quelle mesure EQNL pourra permettre de scénariser  le monde que l'on construit
    Je me demande aussi si il sera possible d'aménager des zones physiques mobiles
    J'entend par là la définition de cours d'eau par exemple, car pour la cité-barrage d'Eïolon, il faudra bien que de l'eau puisse circuler d'une manière ou d'une autre

    Je ne me souviens pas d'avoir vu pour l'instant en vidéo un exemple de ce type
    Suspense !

    Et pour le pseudo, Ahnzul, je te dirai bien Tybalboacan, mais ça risque de compliquer les choses  affraid 
    J'ai bien une solution :

    *Le nouveau venu sort son vieux dé de 6 en os humain et le jette
    Le dé roule et sautille, tourbillone et ralenti puis s'arrête enfin sur un 5*


    Appelez moi Tybalbulba  Smile
    avatar
    Deipher

    Masculin Messages : 389
    Date d'inscription : 25/11/2013
    Age : 38
    Localisation : Belgique [Région de Charleroi]

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Deipher le Jeu 2 Jan - 14:47

    Va pour Tybalbulba.
    Il me faudra un bon mois avant de prononcer ton nom correctement ceci dit lol

    Sinon pour ce qui est de l'eau pour l'instant il n'y a pas d'eau ...
    avatar
    Dackeyras

    Masculin Messages : 207
    Date d'inscription : 27/11/2013

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Dackeyras le Jeu 2 Jan - 14:52

    Il est impossible que cet élément n'arrive pas !
    Ca ne ferais pas complet, enfin c'est ce que je pense.
    avatar
    Deipher

    Masculin Messages : 389
    Date d'inscription : 25/11/2013
    Age : 38
    Localisation : Belgique [Région de Charleroi]

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Deipher le Jeu 2 Jan - 14:55

    Oui oui. Il me semble que SoE a annoncé qu'il y aurait de l'eau mais pour les première phases de alpha et beta il me semble qu'il n'y en aura pas.

    Je ne concoit pas un jeux de SoE et en plus d'Everquest sans eau Smile
    avatar
    Tybalbulba

    Masculin Messages : 96
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Tybalbulba le Jeu 2 Jan - 15:12

    Du moment qu'ils finissent par l'implémenter...
    Un monde fantastique sans lac sacré, sans marais putrides et sans chute d'eau, ne serait pas vraiment fantastique  Smile 
    avatar
    Deipher

    Masculin Messages : 389
    Date d'inscription : 25/11/2013
    Age : 38
    Localisation : Belgique [Région de Charleroi]

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Deipher le Jeu 2 Jan - 15:15

    Ils ont déjà la lave !! Ils peuvent changer la texture et la transformer en eau tssss.
    avatar
    Ahnzul

    Masculin Messages : 642
    Date d'inscription : 16/11/2013

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Ahnzul le Jeu 2 Jan - 15:18

    Rappel:

    3 tools disponibles :
    la hache
    la pioche
    le seau

    En regardant ce que fait déjà la pioche (cf dernier live), on peut imaginer ce que fera l'eau ^^
    avatar
    Deipher

    Masculin Messages : 389
    Date d'inscription : 25/11/2013
    Age : 38
    Localisation : Belgique [Région de Charleroi]

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Deipher le Jeu 2 Jan - 15:19

    Le tier 3 du seau c'est un tonneau ? Smile

    Contenu sponsorisé

    Re: [Présentation] Yboacan

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 26 Avr - 1:40